La Colline aux lapins

  L'Association

Nouveau Projet :
Refuge didactique
Sponsors
Présentation
Équipe
Adhérer
Nous aider
Parrainages
Merchandising
Actualités
Revue de presse
Nous contacter


  Informations

Accueil
InfoLapin
Le lapin
Un lapin à la maison
A lire avant d'adopter
Le comportement
L'alimentation
La santé du lapin
Nos publications
Les sites d'information
Le lapin militant
Fourrure
Viande
Vivisection
Autre liens
Le Pont de l'arc-en-ciel


  Les refuges

La réalité des abandons
A lire avant d'adopter
Adopter dans un refuge
Refuge La colline aux lapins
Lapins à adopter
Refuge SOS lapins
Lapins à adopter
Refuge Les lapins du coeur
Lapins à adopter
Autres lapins et rongeurs

 InfoLapin


1. Le lapin


- La classification

Le lapin est un mammifère, il possède donc des glandes mammaires indispensables pour allaiter ses petits ; il appartient à l’ordre des lagomorphes (nettement distingué de celui des rongeurs) et au genre Oryctolagus. Les lagomorphes (de la forme d’un lièvre) ont gardé des caractéristiques primitives, comme une queue courte, touffue et peu visible, une surface plantaire poilue et carrée, des narines avec des vibrisses mobiles et tactiles. La denture est composée de 28 dents permanentes qui sortent à la cinquième semaine de vie, dont 4 incisives supérieures (deux grandes antérieures en forme de scalpel et deux petites postérieures en forme de petit clou) et 2 incisives inférieures. Autres signes distinctifs : un caecum très développé, la production des caecotrophes et une fusion partielle de la fibula avec le tibia. La tête a une structure primitive, le système olfactif est très développé tandis que la capacité de produire du son est très limitée.
L’ordre des lagomorphes se divise en deux familles : les Léporidés, auxquels appartiennent 11 genres et 15 espèces et la famille des Ochotonidés composée d’un seul genre et de 15 espèces.Le lapin sauvage et le lièvre sont les Léporidés plus typiques.

- Le lapin sauvage

Le lapin sauvage est celui qui nous intéresse le plus étant donné qu’il est l’aïeul du lapin domestique. Il s’agit d’un petit animal au corps trapu, dont les pattes postérieures sont très développées même si le tarse est moins long par rapport au lièvre. Il est timide et sociable, grégaire et vit en colonies assez nombreuses dans des tanières souterraines où il met bas des petits nus, aveugles et sourds. Il est fortement sédentaire, avec un comportement territorial très prononcé et il fait preuve dans sa zone d’influence d’une grande agressivité envers ses congénères.
L’ouïe et l’odorat sont très développés et la vue est excellente. Il se déplace par petits bonds et s’il est dérangé, il détale soudainement. Le lièvre a de longues oreilles avec une tache sombre sur la pointe. Il est très rapide, adroit et solitaire. L’ouïe et l’odorat sont très développés mais la vue n’est pas très bonne. Il court vite en faisant de longs bonds. Il passe la journée à l’abri dans la végétation dans une tanière peu profonde qu’il creuse avec ses pattes antérieures et qu’il modèle avec son corps. Il devient actif au crépuscule et pendant la nuit.
Les petits du lièvre sont poilus et autonomes après quelques jours de vie déjà.

- L’origine du nom

Le nom scientifique du lapin, Oryctolagus cuniculus, vient du grec et du latin : Oryctolagus vient des mots grecs orux ("fouisseur") et lagos ("lièvre"), tandis que cuniculus signifie en latin, aussi bien "lapin" que "galérie". C’est précisément du terme cuniculus qui vient le mot "conil" utilisé jusqu’au XVe siècle pour désigner le lapin.
Le mot anglais "rabbit" a une origine différente : il vient probablement de l’anglais ancien rabet, qui provient à son tour du dialecte wallon robet et du vieux mot hollandais robe, qui signifie précisément lapin.

- Les principales valeurs physiologiques

Poids de moins 1 kg à plus de 8 kg. Le poids varie en fonction de la race et habituellement, la femelle est plus grosse que le mâle.

Température rectale 38,5-40 C

Fréquence cardiaque 180-250 battements à la minute

Fréquence respiratoire 30-60 respirations à la minute

Volume sanguin 55-70 ml/kg de poids

Consommation de nourriture 50g/kg de poids par jour

Consommation d’eau 50-100ml/kg de poids par jour

APPROFONDISSEMENT

Le lapin romand NEWSLETTER

Le comportement du lapin

Le langage du lapin ou le RABBIT TALK

Le guide de l’adoptant

Mon lapin, j’en prends soin !

Le lapin expliqué aux enfants





Site réalisé avec SPIP - Coypleft 2011-2016 Association "La Colline aux Lapins"